Le vélo a plus que jamais le vent en poupe ! Effet post-confinement ou envie de liberté, avec les beaux jours, l’envie de faire un peu d’exercice revient en force. D’ailleurs, les ventes de vélos ne se sont jamais aussi bien portées. Alors si vous avez un vélo ou si vous projetez d’en acheter un, voici cinq conseils indispensables pour bien vous équiper et rouler en toute sécurité que ce soit pour votre loisir ou pour vous rendre à votre travail.

En tant qu’adulte et de parent nous avons aussi un devoir d’exemplarité envers les plus petits, autant être irréprochable en terme de sécurité.

Une pratique en fort développement depuis quelques années, la pratique du vélo a fortement augmenté. Les collectivités investissent dans la mobilité durable, le vélo à assistance électrique (VAE) se démocratise via des aides à l’achat et les cyclistes sont de plus en plus nombreux en ville, comme à la campagne. Entre les grèves et la pandémie, 2020 est une année record. La pratique du vélo a fait un bond de 27 % en France dont 15 % en milieu rural. Vous avez envie de vous y (re) mettre ? Voici quelques points à vérifier pour vous déplacer en sécurité

velo famille

Voir et être vu !

Qu’il soit neuf ou d’occasion, un vélo doit absolument être équipé d’un système d’éclairage et d’éléments rétro-réfléchissants à porter sur soi ou à installer sur le deux-roues : gilets, bracelets à porter aux bras ou à la cheville, housse pour sac à dos… le choix est vaste. Vérifiez vos feux arrière et complétez par des réflecteurs et catadioptres à installer sur le porte-bagage. Ces éléments sont indispensables surtout si vous circulez hors agglomération la nuit ou en cas de mauvaise visibilité.

Se faire entendre !

Si être vu est primordial, être entendu l’est tout autant. Installez un avertisseur sonore en un clic, cela vous permettra de signaler votre présence à un piéton étourdi qui ne vous aurait pas vu avant de traverser. Peu importe le son produit ou la forme, si la sonnette sur guidon reste une valeur sûre, l’important est qu’elle soit efficace. Elle doit pouvoir être entendue à 50 mètres au moins. On trouve des avertisseurs à 120 décibels, mais être prudent n’est pas forcément être bruyant !

Pouvoir bien s’arrêter !

Le frein n’est pas qu’accessoire, il est essentiel. Assurez-vous que votre vélo ait bien deux freins qui fonctionnent, car chacun agit sur une roue différente. Le frein avant est plus puissant, mais évitez de freiner brusquement avec, vous risqueriez de passer par-dessus le guidon. Le frein arrière sert à réguler la vitesse et ralentir progressivement, Il existe deux méthodes recommandées pour freiner, le freinage progressif pour vous arrêter en douceur et le freinage d’urgence pour stopper immédiatement.

Choisir son casque !

Porter un casque à vélo n’est pas obligatoire pour les adultes(obligatoire pour les enfants de - de 12 ans), pourtant, en cas de chute, il peut éviter le pire. L’énergie du choc sera absorbée grâce à sa structure en polystyrène ou en mousse. Encore faut bien choisir son casque avant d’enfourcher votre vélo. Il doit parfaitement s’ajuster à votre tête pour garantir un bon maintien. Les croisillons d’attache du casque doivent arriver sous le lobe d’oreille. C’est cette position qui garantit que le casque ne basculera pas vers l’avant ou l’arrière en cas de choc. Le réglage idéal est un espace de deux doigts entre la sangle et le menton. Ne le laissez pas s’abîmer au soleil ou à l’humidité, et si votre casque subit un choc, il faut le changer.

Choisir un casque pour votre enfant.

Se prémunir contre le vol !

Depuis le 1er janvier 2021, tous les vélos neufs, vendus par des professionnels, doivent être marqués d’un numéro unique inscrit dans le fichier national unique des cycles identifiés : le marquage bicycode. C’est un marquage obligatoire qui a pour but de limiter les vols. À partir du 1er juillet, il sera également obligatoire pour les vélos d’occasion. Pour limiter les risques de vol, il ne faut pas oublier d’attacher votre vélo. Les deux types classiques d’antivols sont les antivols en U, les plus efficaces et les antivols en chaîne. Oubliez les antivols en câble si faciles à couper.

S’il n’y a pas de parking, attachez votre vélo à un support bien ancré au sol. Beaucoup de vélos ont un système d’attache rapide sur les roues, ce qui les rend vulnérables et faciles à détacher. Sécurisez également la roue avant à l’aide d’un antivol filaire. Vous êtes maintenant prêts à adopter un mode de déplacement idéal, rapide, économique et non polluant. Soyez bien équipé et vous pourrez ainsi profiter de votre vélo en toute sécurité.

 


Nos vélos, fabrication artisanale !

  • La draisienne en bois EVO’Lutin, pour les plus petits, de conception sobre, idéal pour l’apprentissage de l’équilibre, des réflexes et la coordination des mouvements.
  • L’Evolution une vraie draisienne 12 et 14 pouces qui se transforme en un authentique VTT 14 pouces. Ce vélo suivra votre enfant de 2 à 5 ans.
  • L’EVO 16" c’est l’aîné de la famille, fourche avant en carbone, freins à disques hydrauliques . Il fera le bonheur de votre enfant à partir de 5 ans.

Réseaux sociaux:
Haut

2020 © loupitchoun-cycles